À part si bébé pointe le bout de son nez très en avance, 2018 sera marqué par l’arrivée de mon deuxième enfant ! Je suis enceinte de 20 semaines. BOOM ! Quelle nouvelle ! Même-moi, parfois, je n’en reviens toujours pas. En mai, c’est avec surprise que j’ai vu un « + » apparaître sur le fameux test. Et je ne vous l’annonce que maintenant ? Si tu me suis sur Instagram (sinon, tu peux encore m’y rejoindre, viens, je t’y attends) tu as déjà pu voir mon petit ventre de femme enceinte évoluer, mais il est temps pour moi de t’en raconter plus…

Un premier trimestre foireux

J’avais très envie d’en parler depuis des semaines mais je me suis avant tout occupée de ma Mini Demoiselle durant l’été. Quant au « fameux » premier trimestre, je l’ai passé à moitié agonisante au fond de mon lit. Impossible de sortir ! J’ai vécu en recluse, si bien que j’ai dû annuler tous les événements auxquels j’étais invitée. J’ai juste pu honorer le contrat de rédaction que j’avais, avec difficulté mais succès. Côté moral, je me suis retrouvée au plus bas. Certes, la grossesse n’est pas une maladie – il y a trois mois, j’aurais tué l’inventeur de cette phrase – mais j’aurais préféré une traditionnelle grippe d’une semaine, plutôt qu’un premier trimestre aussi foireux !

Des grossesses différentes

On dit que chaque grossesse est différente et je ne peux que confirmer. Ce que je retiens, c’est qu’une grossesse surprise, c’est un sacré chamboulement psychologique ! J’ai déjà connu cela, il y a quelques années… un « + » inattendu. Cela avait été bref car il n’y a jamais eu de second trimestre. Cette fausse couche, d’un bébé qui n’était pas prévu, m’avait pourtant bouleversée. Après six mois de peine, et alors que nous étions prêts à fonder une famille, le jour de mon anniversaire, j’ai su que j’attendais ma fille. Le plus beau cadeau de tous les temps ! Je l’ai désirée, rêvée, attendue et aimée avant même de la sentir dans mon ventre. J’ai eu une grossesse zen que j’ai passé dans ma bulle. Même si j’ai été malade au premier trimestre, j’étais heureuse, et les mois qui ont suivi, j’ai KIFFÉ COMME JAMAIS !

Une grossesse surprise

Hé ho, un bébé me signale sa présence en gigotant à l’instant même, revenons-en à lui ! Son arrivée surprise est un tsunami émotionnel. Je passe par quasi tous les états psychologiques possibles, sans oublier la multitude de symptômes imaginables : un premier trimestre fait de nausées, de vomissements, de saignements angoissants, de pleurs incontrôlés, de siestes multiples et autres trucs peu glamour (si toi aussi, tu as eu des hémorroïdes enceinte, tu me comprendras) ; et un second trimestre fait d’angoisses, d’insomnies, de douleurs ligamentaires et d’une humeur massacrante. La culpabilité – cette saleté – me poursuit. J’ai peur que BB2 m’en veuille plus tard de ne pas l’avoir prévu, d’avoir eu des moments de doute et qu’il soit arrivé au sein d’un couple qui ne vit même pas encore ensemble !

 

La vie, comme on ne s’y attend pas

Moi qui était si rêveuse et idéaliste, qui pensais 1/ Vie commune 2/ fiançailles, 3/ mariage, 4 et 5/naissances, 6/ devenir deux petits vieux comme dans le dessin animé Là-haut, c’est finalement un sacré bordel sentimental ! Pourtant, je retrouve le bonheur de sentir bébé, de commencer à préparer ses affaires et de voir mon corps se transformer. J’en parlerai dans un prochain article. L’Amoureux – pour qui ce sera le premier enfant – est ravi. Il lui faut être très patient avec la femme enceinte bourrée d’hormones que je suis actuellement. Petit à petit, tout commence à aller mieux… Place au bonheur de cette future naissance ! Voilà, c’est la première fois que je me livre autant par ici. Si tu suivais mes pérégrinations de maman sur mon ancien blog, tu vas retrouver le même esprit intimiste qu’il y régnait. C’est parti pour de nouvelles aventures ensemble. Et toi alors, as-tu connu ces hauts et ces bas ? Dis-moi que ouiiiii !

PS : Il se peut que je rapatrie quelques articles de mon ancien blog, ne soit pas surprise 😉

Trois petites questions pour en savoir plus

Bébé est prévu pour quand ?

Fin janvier 2018

Fille ou garçon ?

Je ne sais pas encore… Mais j’ai hâte de pouvoir vous l’annoncer.

Où vais-je accoucher ?

Je retourne à la maternité de Sainte Foy-lès-Lyon… Même si j’avais eu quelques contrariétés là-bas, entre temps, l’établissement a été entièrement refait et j’espère profiter de la salle d’accouchement physiologique.

 Sur Instagram : isadoradelarose

8 Commentaires sur “Un bébé surprise et ses petites contrariétés

    • Isadora Delarose says:

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de commenter 😀 et merci pour les photos <3 J'espère bien que ces petits couacs de début de grossesse n'auront pas de conséquences plus tard en exprimant les choses et avec beaucoup d'amour. À bientôt !

    • Isadora Delarose says:

      Merci Stéphanie d’être passée par ici et d’avoir pris le temps de laisser ce petit message, ça me fait plaisir ! J’imagine ma tête si on m’en annonçait deux, même si le futur papa lui, aurait bien aimé. Oula, pour moi, c’était assez de chamboulements déjà. Mais tes trésors sont magnifiques !

Et si nous papotions ? Laissez-moi un message…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

efficitur. mattis libero quis, elit. justo libero velit,