Oh bonheur ! Découvrir une jeune marque de bijoux et réaliser son tout premier article… Voici de quoi me mettre en joie et ravir les addicts d’avant-premières modesques. Vous ne la connaissez pas encore, mais je pressens qu’elle sera bientôt dans de nombreux magazines féminins, la jeune marque Isobel se dévoile  aujourd’hui sur le blog.

Une nouvelle marque de bijoux audacieuse

Isobel, c’est la toute nouvelle griffe de bijoux fantaisies haut de gamme imaginée par Eloïse Bonnet, créatrice de 26 ans au goût pointu pour la mode. Elle travaille sur ce grand projet depuis un an et ça se voit. L’image est bien pensé, le produit est soigné, la qualité au rendez-vous et un tour sur le site internet de la marque suffit pour convaincre toute fashionista en quête d’originalité. Le lookbook plante le décor : Isobel est audacieuse ! Assurément, on ne passe pas à côté des boucles d’oreilles Brooklyn sans les remarquer. Volumineuses mais raffinées en version nude, elles se déclinent en trois couleurs. En effet, il est possible de choisir un coloris flashy, pastel ou noir pour chaque bijoux, de quoi façonner son propre look.

Des bijoux pour tout le corps

Soixante seize bijoux composent la première collection d’Isobel, Eloïse a vu les choses en grand et son imagination semble débordante. Pour preuve, elle a pensé à chaque partie du corps : oreilles, cou, poignets, mains, buste, chevilles, jambes… Jambes ? ^^ Effectivement, des bijoux de corps parent la silhouette féminine grâce à des jeux de chaines ou de rubans. Cette multitude de choix et de possibilités rend la femme Isobel tantôt sexy, tantôt glamour, parfois chic, parfois rock’n’roll… Quelle femme voulez-vous être aujourd’hui ?

Si je me la jouais :

Gorgeous…

Façon Festival de Cannes avec une robe en mousseline de soie nude, la manchette Aden nude, le bijou d’oreille Arizona en gris et la bague Dakota grand modèle rose.

Glamorous…

Pour un tête à tête sensuel, un ensemble de lingerie Paloma Casile, la chaîne de corps Billie, les bagues d’oreille double Maddison et le bracelet de cheville Manhattan noir.

Princess…

Pour tous les jours (parce qu’on le mérite bien) une robe bustier, les boucles d’oreilles Brooklyn nude, la bague Dakota petit modèle marine et le bracelet Isobel.

Tête à tête avec Eloïse, créatrice d’Isobel

Qu’est-ce qui fait pétiller ta créativité ?

Je suis extrêmement sensible si bien que tout peut être pour moi une source d’inspiration. J’adore le cinéma car selon moi c’est l’art le plus complet, il mélange tout : les couleurs, l’ambiance stylistique, l’émotion, les mots, la musique et les costumes. J’écoute énormément de musique de toutes les époques et de tous styles. J’adore aussi regarder des clips, des défilés de mode ou encore le travail des photographes. Étant très visuelle, je me nourris aussi beaucoup d’Instagram, une plateforme vraiment créative.

Es-tu autodidacte ?

À la base, j’ai fait un cursus de design de mode pour travailler un jour comme styliste-designer, donc je suis sensibilisée au travail de la matière textile, mais je n’ai pas suivi d’études de bijouterie-joaillerie. J’ai donc dû tout apprendre par moi-même !

Ce jour où tu t’es dit « je me lance » :

Je fabrique des bijoux depuis que j’ai 19 ans. Parallèlement à mes premiers pas dans la mode, j’ai toujours caressé le rêve de créer un jour ma marque de haute couture. Avec le temps et l’expérience, j’ai finalement réalisé que la magie, pour moi, opérait davantage sur les plus petites pièces comme les bijoux, qui demandaient de la minutie et du précieux. J’ai d’abord vendu quelques collections sous le nom de No Spleen, puis mon univers a mûri et j’ai finalement créé Isobel Bijoux.

Le lancement de ta marque : parcours de paillettes, de galères ?

Beaucoup des deux ! Pour une novice comme moi, il a été très difficile de trouver les bons façonneurs et d’arriver à réaliser ce que je voulais. Quand on commence de zéro, c’est dur ! Mais je n’ai pas baissé les bras, et après pas mal de déceptions et de déconvenues, j’ai finalement réussi à lancer une collection. C’est un travail de chaque instant ! Heureusement, on rencontre aussi de belles personnes et des aides précieuses.

Qu’est ce qui fait briller la femme Isobel ?

Rien d’autre qu’elle-même ! Ce petit quelque chose d’unique en chacune, Isobel le révèle. Les bijoux Isobel sont des pièces couture, de caractère, au fort potentiel stylistique. Une fois portés, ces bijoux deviennent l’intime expression du style unique de leur propriétaire, dépassant le temps, les saisons, les tendances. On a beau être plusieurs à avoir le même bijou ou le même vêtement, chaque femme le choisit et l’investit d’une façon qui lui est propre.

Ta prochaine coupe de champagne, pour quelle occasion ?

Mon premier Bijorhca, le salon international du bijoux de Paris 🙂

Site internet : isobelbijoux.com

  Sur Intagram : isobelbijoux

Et si nous papotions ? Laissez-moi un message…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

quis, mattis pulvinar odio ut venenatis nunc velit,