Lorsque je sais qu’une de mes amies est à la maternité, j’angoisse pour elle. Mais pourquoi donc, elle a enfin son bébé entre les bras, c’est la plus heureuse du monde ? MAIS PARCE QUE !!!! Il y a tellement de raisons : j’ai peur qu’elle soit épuisée, qu’elle craque, que ça se passe mal avec le personnel, que le babyblues la surprenne au moment des visites, que monsieur ne fasse pas son rôle de bodyguard, que sa douleur ne soit pas prise en compte ou encore que la mise au sein se passe mal pour celles qui veulent allaiter… Combien de ces difficultés ai-je rencontré ? Quasiment toutes ! Non, non, je ne suis pas traumatisée… Pas du tout !!!!!!!!!!!!!! Donnez-moi une clope… Ah mince, je ne fume pas.

Mon expérience personnelle

J’avais limité les visites à nos familles pensant que ce serait gérable. Au final, je n’avais pas mesuré l’ampleur de la fatigue et des chamboulements émotionnels. L’après-midi de mon accouchement et le lendemain, l’euphorie m’a fait me sentir surhumaine, heureuse de présenter ma minuscule-Princesse… Le troisième jour… Je n’ose même pas y repenser. J’ai vite été dépassée par les hormones et la fatigue et les réactions post-accouchement ne sont plus toujours contrôlables. De quoi se retrouver dans des situations peu confortables que l’on regrette.

Les quatre leçons que j’ai retenu des visites à la maternité

Après 13 jours au total, en comptant avant et après accouchement, voici ce que j’ai retenu :

  1. Avant 15h voir 16h, point de visite ! Le matin, c’est le défilé du personnel mais une fois le plateau repas récupéré, c’est le calme. LE moment pour se reposer et surtout, cela limite les visites en temps car des visites de 13h à 18h, c’est l’épuisement assuré !
  2. À une visite qu’on ne veut pas, on dit non, non, non ! Ne pas se laisser convaincre par les raisons X ou Y invoquées. Et ça, c’est super dur mais ça risque de tourner à la cata sinon.
  3. Deux visiteurs à la fois, tu limiteras ! Avec la fatigue, une chambre blindée et c’est le vertige, le tournis, les bouffées de chaleur… La jolie fête de naissance, c’est une fois à la maison.
  4. Des visites fractionnées tu privilégieras ! Visites courtes mais plus nombreuses contre visites longues mais moindres, mon choix est fait. Je suis complètement passée à côté de la visite de mes parents suite à de grosses et longues visites de groupes avant et pendant qu’ils étaient là. Mon cerveau étant en mode off, je n’ai même pas pensé à les faire dormir chez moi pour qu’ils reviennent à un autre moment. Ils sont repartis comme ça, tout bredouille, à deux heures et demi de là et moi, je me suis retrouvée bien bête une fois mon cerveau rallumé. Ma belle-mère, elle, a pu venir tous les jours, même un petit quart d’heure, même seule et ce fut agréable, pas pesant, même rafraîchissant.

Faut-il interdire les visites ?

Parfois, quand je repense à mon séjour à la maternité, je me pose cette question que beaucoup se posent : faut-il interdire les visites ? Ce choix est tellement difficile à faire, difficile à imposer et en même temps, un peu triste. Donc, non, pour le prochain bébé, j’accepterai les visites mais je fais un vœu : recevoir de petites visites discrètes, courtes, seulement des personnes les plus proches, ne dépassant pas deux personnes et pouvoir faire revenir plusieurs fois les personnes que je souhaite pour de doux moments de découvertes. Euh, en fait, ça fait beaucoup de vœux… On va dire que c’est un package.

Est-ce seulement possible ? Et toi alors, as-tu su gérer tout cela ? L’as-tu bien vécu ? As-tu opté pour le 0 visite ? Ou ton séjour à la maternité a été aussi éprouvant que le mien ?

20 Commentaires sur “Pour ou contre les visites à la maternité ?

  1. CamilleL says:

    tout à fait d’accord avec toi! visites à partir de 16h30 17h même! ça limite déjà les visites. j’avais le cou coincé suite à la péri, le moral dans les chaussettes, une sale tête, non je ne voulais pas qu’on me voit comme ça, et surtout après le tumulte des matinées agitées les après midi calmes c’est mieux pour bébé aussi! sont accéptés meilleure amie, parents, freres et sœurs! c tout, point! tata germaine attendra son tour! 😉

  2. Anouk says:

    J’avais déjà dit avant mon accouchement que je voudrais quasiment pas de visites a la maternité et pourtant j’en ai eu bien bien trop!!! Mon accouchement s’est passé "comme sur des roulettes" oh bonheur! J’ai accouché en 3heures et sans douleurs, j’étais si on peut le dire "en forme" après mon accouchement, et je suis rentré chez moi EPUISEE! La raison? le défilé permanent des copains voulant admirer la merveille… Et je n’ai pas su dire non… Prise en étau entre la fatigue et l’envie de présenter mon loustik a tout le monde… Du coup, dès qu’on arrivait a fermer l’oeil tous les deux, hop, ca frappait à la porte! Pour un second, et je l’ai claironné tout autour de moi ca sera les grands parents, les oncles et tantes, le grand frère, le papa et BASTA! (ca sera déjà bien assez!) OUF, merci pour ce débat j’ai toujours l’impression de passer pour une folle quand je dis que ce qui m’a le plus fatigué après mon accouchement ce n’est pas les nuits mais bel et bien le flux permanent de personnes voulant nous voir… 🙂

  3. Agathe says:

    J’avais déjà dit avant mon accouchement que je voudrais quasiment pas de visites a la maternité et pourtant j’en ai eu bien bien trop!!! Mon accouchement s’est passé "comme sur des roulettes" oh bonheur! J’ai accouché en 3heures et sans douleurs, j’étais si on peut le dire "en forme" après mon accouchement, et je suis rentré chez moi EPUISEE! La raison? le défilé permanent des copains voulant admirer la merveille… Et je n’ai pas su dire non… Prise en étau entre la fatigue et l’envie de présenter mon loustik a tout le monde… Du coup, dès qu’on arrivait a fermer l’oeil tous les deux, hop, ca frappait à la porte! Pour un second, et je l’ai claironné tout autour de moi ca sera les grands parents, les oncles et tantes, le grand frère, le papa et BASTA! (ca sera déjà bien assez!) OUF, merci pour ce débat j’ai toujours l’impression de passer pour une folle quand je dis que ce qui m’a le plus fatigué après mon accouchement ce n’est pas les nuits mais bel et bien le flux permanent de personnes voulant nous voir… 🙂

  4. Julie says:

    Pour ma part, je n’ai pas connu le grand défilé à la maternité, et je trouve ça bien triste ! Pour moi, les visites à la maternité représentent la fierté de pouvoir présenter à tout le monde le ptit bout de chou que j’ai garder pour moi pendant 9 mois.

    • Isadora Delarose says:

      Je comprends, c’est décevant de voir que les proches ne se déplacent pas. J’ai eu la chance que ma famille fasse la route pour venir me voir, j’étais contente. Mon seul souci, c’est que comme ils faisaient le déplacement, ils venaient en groupe soit parfois 8 personnes en même temps et ça c’est dur dans la durée. Mais j’ai eu les personnes que je souhaitais… Alors tu as raison, c’est quand même beau. Merci de nous le rappeler Julie 😉

    • Julie says:

      J’ai quand même eu de la visite tous les jours mais moins que j’aurai pensé, et certains se sont fait attendre, j’avoue que j’ai été déçue. De mon côté aussi certains ont fait beaucoup de route pour venir nous voir, et c’est là que l’on voit les personnes qui sont vraiment contents de venir.

  5. Stéphanie says:

    Je dirais oui aussi mais en limitant quand même. Ma puce étant née le matin de bonne heure, quand je l’ai annoncé à mes parents ils se sont proposés de venir l’après-midi. Je leur ai clairement dis que non car je préférais dormir (vu que je n’avais pas dormi depuis plus de 24h) et qu’on voulait profiter de ces premiers instants seuls. Du coup ils sont venus le lendemain en même temps que mes beaux-parents. Moi j’avais dormi, je commençais à comprendre le rythme de ma puce et du coup ça allait mieux pour recevoir du monde. Au moment de la tétée ils se sont tous gentiment éclipsé pour nous laisser seule.

  6. Christelle says:

    Franchement, je suis contre les visites à la maternité, déjà qu’avant d’aacoucher, j’ai le droit à la sérénade du: t’as mauvaise mine!! t’as l’air si fatiguée!!! han!! t’as trop grossi!!!! bref, des trucs que t’as pas envie d ‘entendre (meme si tu sais deja tout ça!!!!!) envie de rester avec ma famille toute proche, les amis ont tout le temps de venir après la bataille à la maison…

    • Isadora Delarose says:

      Pas sympa les commentaires ! C’est plutôt ce genre de discours qui donne mauvaise mine ! Quand on nous fait des compliments ou qu’on nous offre un moment de détente, on rayonne beaucoup plus 😉 effectivement, autant être tranquille !

  7. Maud says:

    alors ici, 2 accouchement, 2 mode de fonctionnement different ! le premier, des jumeaux, je n avait donné aucune consignes, du coup 5 jours d enfer, des visites sans arret, trop longues, trop de monde, j etait épuisé par le rythme avec 2 nouveau nés, une mauvaise passe 3 jours aapres l accouchement, je pleurait tt la journée, bref malgré que ca m ai vraiment fait plaisir, je n en garde pas un bon souvenir. mon deuxième accouchement, apres discution avec mon mari, nous avons fait le choix de limiter les visites a nos parents, freres et soeur et 2 couple d amis ! donc vraiment restreint ! et ca a ete super, j ai vraiment profiter des premiers jours de ma fille, et je ne regrette pas du tt. on avait prevenu les gens avant, personne n a ete vexé, au contraire les gens comprennent tres bien !

    • Isadora Delarose says:

      C’est là que je réalise qu’en fait… Aucun ami ne nous a demandé de venir, au moins, c’était simple. Le troisième jour est terrible, il paraît que c’est le jour où les hormones chutent et franchement, je l’ai très très bien senti. Du coup, ce jour sera blacklisté : aucune visite pour le prochain le troisième jour ! J’aurais dû le mettre dans ma liste dans l’article.

  8. Mama Loca says:

    Moi je suis contre les visites, à la limite juste les grands-parents et c’est tout. Les autres il vaut mieux venir une fois rentrés à la maison, et puis le bébé va pas prendre 15 cm et 20 kilos en 15 jours ils peuvent attendre! Les visites ça m’a pesé, le matin on est déjà réveillé en fanfare par les soignants puis leur défilé incessant. Avec les visites on peut jamais se dire "bon aujourd’hui je vais avoir 2 heures de calme à se suivre" c’est impossible! Et pourtant dieu sait que j’étais naze et que j’avais besoin de repos. J’ai même des gens à qui j’avais dit que je souhaitais attendre mon retour à la maison pour les voir mais qui m’ont limite harcelé au téléphone pour venir quand même à la mater alors que j’avais franchement autre chose à foutre que de les éconduire.En plus si t’allaite c’est gênant, moi j’avais peur que quelqu’un entre alors que j’avais le nichon à l’air, surtout que l’allaitement n’est pas forcément facile à mettre en place.D’ailleurs sais-tu que lors de la période de la grippe A les visites étaient interdites en maternité et bien le taux d’allaitement n’a jamais été aussi bon que lors de cette période. Comme quoi quand on nous fout la paix…

  9. Emily says:

    Alors pour ma part contre aussi. J’avais interdit toute visite… je savais qu’il nous faudrait du temps pour appréhender cette nouvelle vie à 3 ! Je voulais profiter de mon séjour à la maternité pour avoir tous les conseils, pour prendre mes marques et découvrir ma fille, pour me reposer, pour découvrir l’allaitement et prendre des conseils auprès des associations présentes dans l’hôpital… et effectivement avec les entrées incessantes des infirmieres et medecins on a déjà jamais de temps de repos donc il suffit que l’on arrive à faire une sieste pour que quelqu’un débarque ! Bref à la maternité c’était mon conjoint, ma fille et moi… En revanche, une fois à la maison, ça a été un vrai défilé sur tout le mois… 😉

    • Isadora Delarose says:

      Ha ha c’est énorme mais ça ne m’étonne pas du tout. Tant qu’il y avait du monde dans la chambre, je n’essayais pas d’allaiter… En sortant, je n’arrivais toujours pas à la mettre au sein correctement, j’ai arrêté au bout d’une semaine. Sinon, pas cool que les gens forcent la main pour venir.

  10. Erika says:

    alors mon accouchement remonte a pas mal loin dans le temps (plus de 13 ans) et j’ai tjs dit que si cela avait ete a refaire je changerai la donne completement. ici (a barcelone) les visites a l’hopital ou j’etais etaient libres de 9h a 20h dimanche inclus!!! ayant accouche un mois en avance je m’etais dit waouh genial, ca permettra de limiter les venues… que nenni. c’est sans compter sur le papa qui considere que c’est aussi son enfant et qu’il veut donc le presenter Dc son groupe de theatre amateur (12 personnes) tous en mme tps, ses collegues de l’ONG ou il etait hop la tous en meme tps… j’avoue que ca ne furent que trois jours, mais vraiment, plus jamais ca (d’ailleurs plus jamais je n’ai accouché lol) mais c’est souvent un point que je commente 😉

  11. Vanessa says:

    En ce qui concerne le premier accouchement, je pense que les visites à la maternité ne devraient être réservée qu’aux proches. Enfin, non, je pense plutôt que seuls les proches devraient se sentir autorisés à visiter maman et bébé à la maternité. C’est pas bien d’interdire, c’est mieux que les gens s’interdisent tout seul 🙂 Qu’il se disent : Ils seront plus à l’aise chez eux…on pourra trinquer… chanter… attendons, ne soyons pas si impatients.Même si certaines femmes sont belles comme des fleurs après leur accouchement ou pètent la forme (mais on sait que ça dure pas longtemps, hein), on vient juste de faire connaissance avec le petit bout et on est loin d’en avoir fini… qu’il faut déjà le présenter, le partager etc. Moi, je souhaitais la présence de nos parents, nos frères et sœurs, neveux et nièces c’est tout ! Peut-être aussi papys et mamies. Pour moi c’était plus que suffisant !!!

    Finalement, ma mère est venue (de très très loin en avion) et ensuite presque tous les jours (merci mamoun), les beaux-parents et le beau-frère (venus deux fois) un cousin, sa fiancée, et une grande-tante (venus 1 fois et pas restés longtemps). Et moi, j’étais super contente ! Mais, ça, c’est parce qu’on est éloigné de nos familles respectives.. Dès la naissance de ma fille, tous on reçu plein de photos de bonne qualité pour qu’il la voit toute neuve 🙂 . Ensuite, elle a pu rencontrer tout le monde à un repas de famille après avoir profité de quelques visites à la maison. Pour moi, ça c’est l’idéal.
    L’accouchement, le fait de devenir parents, c’est pas rien quand même. Moi je décris ça comme une sorte de tornade intérieure. Après il faut ranger, remettre de l’ordre, remettre les choses en place dans sa tête et dans son corps. Après 2, 3 jours, c’est pas encore rangé !! Je ne peux pas encore recevoir du monde ! Un cousin à mon chéri est passé nous faire un petit coucou vu qu’il était dans la région au même moment !! Bon, ça m’a fait plaisir de les voir (on ne s’y attendait pas du tout), mais j’ai mis 3 plombes à reconnaître sa fiancée que j’avais déjà rencontré plusieurs fois (je me disais "oh elle est bien jolie elle, mais qui c’est ?" tout en lui faisant la bise et en lui disant "ça va, tu as pu venir, c’est gentil"), bon ça se voyait pas que j’étais à l’ouest (lol!), enfin personne ne me l’a dit en tout cas… au contraire même ! Mais ça ne veut rien dire, on peut paraître fraîche et s’angoisser pour des choses bêtes pour soi ou pour son bébé…
    Par exemple, je n’avais pas envie qu’on voit mon gros ventre tout vide, tout mou à présent que bébé était né (c’est con, hein), mais si peu de temps après l’accouchement, j’en était encore là de l’acceptation de mon corps, comment veut-on que j’apprécie mes visites?
    Après pour les autres accouchements, je ne sais pas, je n’en ai pas encore eu :), mais j’imagine qu’on est un peu plus à l’aise… enfin, j’espère. Mais, j’aimerais quand même n’avoir que les proches pour préserver mon intimité (allaitement, sage-femme qui passe pour vérifier les points, on peut avoir du mal à s’asseoir convenablement…)

    • Isadora Delarose says:

      Bien expliqué ! C’est vrai qu’on n’est pas très à l’aise, on ne peut pas se lever correctement, bouger, s’asseoir. En plus, il se passe des trucs pas très sympathique dans notre corps, c’est délicat. Perso, je pense que je vais plus angoisser pour le 2ème car je sais ce qui m’attend… Ce que l’on n’imagine pas avant le 1er !

  12. Vanessa says:

    Qu’est-ce que j’aime ces débat ! …Bon, je rajoute mon grain de sel quand tout est fini (ça fait déjà une semaine que le thème est lancé !), mais tout de même c’est super intéressant 🙂 Merci !

Et si nous papotions ? Laissez-moi un message…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

commodo Nullam elementum venenatis, risus efficitur. Donec in suscipit