Mais où allez-vous mettre un bébé ? Voici en résumé la réaction de notre entourage quand nous avons annoncé que nous ne déménagerions pas tout de suite après la naissance de Petitigre. Personne ne pouvait imaginer qu’une alcôve de moins de 4,5 m² se transformerait en vraie chambre fonctionnelle. Des astuces, il y en a toujours pour créer un cocon d’amour, voici donc sa chambre cosy au thème jungle prise en photo par GGD Photographie.

Une chambre de bébé dans une alcôve

Après « quelques » réticences de la part de Minidemoiselle, j’ai divisé sa chambre en deux pièces distincts. Frère et sœur ont chacun leur propre espace. Malgré une petite surface de moins de 4,5 m², j’ai pu aménager une chambre de bébé complète. Comment ?

  • En fermant la partie alcôve grâce à de grandes portes rabotées. La journée, elles peuvent être ouvertes pour ne faire qu’une grande pièce. Par chance, l’alcôve avait elle-même une porte donnant sur le couloir, ce qui ne nécessite pas de passer par celle de Minidemoiselle la nuit.
  • En plaçant le lit du côté de la porte – ce qui peut paraître incongru – j’ai pu ajouter une grande commode Ikéa le long du mur libre.
  • Je voulais un maximum de tiroirs pour plier le linge à la méthode Konmari et même si j’avais flashé sur une commode plus rétro, je ne regrette pas d’avoir choisi celle-ci qui fait la longueur exacte du mur. Il faut parfois faire des concessions !

Définir l’univers de la chambre de bébé

La gamme de couleurs

Avant même de savoir le sexe de bébé, j’avais défini une gamme de couleurs bien précise :

  • rouille
  • noir
  • taupe
  • écru

À laquelle est venue s’ajouter une touche de vert après avoir découvert la marque Babys Only qui propose des collections en tricot. J’ai craqué sur une gigoteuse kaki ainsi qu’une housse de matelas à langer et une corbeille vert olive. Les différentes mailles et coloris se mélangent parfaitement bien. Un an plus tard, j’affectionne toujours autant ces teintes qui ont marqué ma grossesse. 

Choisir un thème

Dès que nous avons appris que nous attendions un garçon – lors d’une gender reveal party mémorable – je me suis mise en quête d’un surnom à utiliser sur les réseaux. Pour mon bébé métissé, j’ai choisi « Petitigre », le tigre étant un animal représentatif des forêts cambodgiennes, même s’il se fait rare de nos joursAvec ce surnom, je voulais insuffler force, grâce et agilité à mon futur petit garçon… (En vrai la couleur de son pelage correspondait à ma gamme de couleurs. Ha ah ah ! Ma formation de styliste me colle à la peau !) Le thème jungle et nature s’est ainsi imposé à moi.

L’univers jungle de Petitigre

De la chambre au faire-part, en passant par la décoration de ma baby shower, j’ai créé tout un univers cohérent. J’ai cherché chaque accessoire de décoration pour rendre cette petite chambre unique et accueillante avec des jeux de matières :

  • miroirs en rotin
  • paniers muraux
  • tissage et tricotins
  • objets en bois.

Côté home-made, j’ai réalisé des draps housse, une guirlande de fanions, un petit tissage, une guirlande de pompons et la décoration des paniers.

Des créations uniques

La chambre de Petitigre regorge de trésors en tout genre. Je tenais à avoir des pièces de créatrices que j’aime beaucoup ou de jolies marques.

 

  • Gilet berger rouille – Rosie et Lulu
  • Tricotins « Petitigre » dans une écriture noire, une ampoule avec un « roar » écrit en filament cuivré et un renard roux –  Les Ptits Bonheurs de Mani
  • Fanion en bois avec prénom et date de naissance + cintre personnalisable – Atelier Farra
  • Affiche A4 tigre personnalisable – Kanzilue
  • Doudou Little soft faon – The little wilds

Tenue

J’espère que la façon dont j’ai pensé la chambre de Petitigre t’inspirera à ton tour ! Et si tu as un petit espace, n’hésite pas à partager tes astuces. Merci à Géraldine pour le reportage photo.

Et si nous papotions ? Laissez-moi un message…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vel, Praesent suscipit diam ut Curabitur fringilla risus. nunc dolor.